Comment obtenir une expertise suite à un incendie ?

Lorsque votre logement a été le théâtre d’un grand bouleversement, ce qui vous a affligé vos biens immobiliers et même mobiliers, alors, sachez que votre assurance doit missionner un expert dans le but d’évaluer les dégâts occasionnés. Mais avant, il faut bien déclarer le sinistre incendie auprès de votre assureur, par téléphone, mais aussi par lettre recommandée, avec accusé de réception. Dans le cas où les dégâts sont assez conséquents et dépassant une certaine somme, une expertise se révèle plus qu’indispensable pour évaluer le coût de vos pertes. Comment obtenir une expertise suite à un incendie ? Explication.

Comment faire pour obtenir une expertise suite à un incendie ?

Obtenir une expertise suite à un incendieComme précité au tout début, en cas d’incendie, il est primordial de prévenir votre assureur, puisque vous avez bel et bien une assurance habitation. En effet, votre assurance habitation endosse les dommages causés par l’incendie, pour ce faire, sachez que vous avez 5 jours pour informer votre assureur du sinistre. La déclaration du sinistre incendie doit être envoyée via lettre recommandée avec accusé de réception. Le courrier en question doit contenir :

  • Votre numéro de contrat d’assurance ;
  • Votre nom ainsi que votre adresse ;
  • La date du début de l’occupation des lieux.

Aussi, l’idéal est de renseigner également les raisons de l’incendie et sans oublier de faire l’état des lieux, ce qui vous permettra de faire votre première évaluation des dégâts. En second lieu, il est essentiel de présenter des preuves des dégâts matériels et c’est pour cela qu’il faut établir un dossier qui englobe, avec précision, une documentation des dégâts. Surtout, ne touchez à rien et ne jetez surtout rien, même les matières brûlées.

Enfin, la dernière étape consiste à prendre des photos et à réunir les papiers suivants :

  • Les factures d’achat ;
  • Les bons de garanties ;
  • Les contrats.

N’oubliez que lors de votre inscription assurance habitation, vous avez sûrement dû faire un inventaire de tous vos biens, ces éléments sont inscrits sur votre contrat d’assurance.

Obtenir l’évaluation des dégâts par l’expert mandaté par l’assureur

Dans le cas où le sinistre incendie est important, votre assurance se doit d’intervenir, c’est pour cette raison qu’elle va vous envoyer un expert dans le seul but d’évaluer le préjudice. L’expert a pour rôle de :

  • Préciser les particularités et les circonstances de l’incendie ;
  • Déterminer tous les biens abîmés et calculer les dégâts matériels ;
  • Inscrire ses déductions et conclusions sur le rapport d’expertise.

Comme vous l’aurez bien compris, l’expert d’assurance viendra examiner votre maison ou appartement pour accomplir une investigation ainsi qu’une observation sur le contexte et les conditions du sinistre. L’objectif de l’expert d’assurance est de bien confirmer si les éléments et les conditions posées par l’assurance sont bien respectés, ce qui vous permettra d’avoir la possibilité d’obtenir des garanties.

L’enquête d’expertise a aussi pour objectif de confirmer et de comparer si les dommages éprouvés sont conformes aux déclarations de l’assuré. Enfin, une fois que l’expert aura rédigé son rapport, le rapport en question sera envoyé à l’assureur. Le rapport d’expertise est l’élément principal pour obtenir les indemnisations.

Comment obtenir une contre-expertise si vous n’êtes pas d’accord ?

Sachez qu’en tant qu’assuré, vous totalement la liberté de décliner et de récuser le rapport d’expertise à cause de l’indemnisation proposée par votre assurance. Dans ce cas, il est vivement conseillé de faire une contre-expertise, c’est-à-dire que vous allez faire appel à un votre propre expert.

Cependant, sachez que la contre-expertise est entièrement à vos frais, sauf si vous avez souscrit à une garantie nommée « Honoraires d’expert ». Il faut savoir que la contre-expertise se déroule en général de façon conciliante.

Dans le cas où la contre-expertise est complètement paradoxale par rapport à la première expertise, alors, il est recommandé de faire appel à un troisième expert. Les frais du troisième expert seront partagés en parties égales entre l’assureur et l’assuré, dans le cas où vous n’êtes toujours pas d’accord, il vous reste la solution dite finale qui est le recours à la justice. En effet, un expert judiciaire qui va définitivement trancher.

Finalement, dans le cas où l’indemnisation vous satisfait, il vous suffit de signer le rapport d’expertise, votre assureur a un délai de 30 jours pour verser votre acompte de compensation, à dater du jour de la signature.

Laisser un commentaire