Comment maigrir pendant l’allaitement ?

Les mamans en post-partum font toujours face à un excès de poids qui leur fait sentir mal dans leur peau, elles voudraient alors faire un régime pour perdre du poids. Mais il faudrait faire en sorte de ne pas déstabiliser la production de lait pour éviter la malnutrition du nourrisson. Alors comment font ces mamans qui allaitent, pour perdre du poids ?

Les conséquences d’un mauvais régime sur la production du lait maternel

maigrir pendant l'allaitementIl y a de plus en plus de régimes qui font surface de nos jours, certains consistent à ne rien manger pendant des jours, d’autres à ne boire que des jus de concombre ou même ne manger que des pommes pendant une semaine. D’autres personnes préfèrent même se tourner vers la liposuccion pour arriver à leurs fins.

Les femmes qui veulent maigrir, feront tout ce qu’on dit sur Internet pour arriver à leurs fins, sans savoir que ces régimes vont être la principale cause de la diminution de production de lait par les glandes mammaires.

Ça pourrait alors être dangereux pour certains enfants qui ne peuvent se nourrir que du lait maternel, soit parce qu’ils ne supportent pas les protéines de lait de vache, ou qu’ils n’aiment simplement pas ces laits en poudre commercialisée, cette carence pourrait donner résultat à une mauvaise croissance du nouveau-né.

Pourquoi allaiter son enfant ?

Le lait maternel est produit par les glandes mammaires de la femme, ou tout autre mammifère terrestre ou marin. Il est produit exclusivement en période de grossesse (entre le 2ème et le 3ème trimestre), et juste après l’accouchement, après la première tétée du bébé.

L’apport en nutriments du lait maternel est très important, il en existe 3 types :

  • le colostrum,
  • lait transitionnel,
  • lait mature.

La production commence par le colostrum, qui procure un large choix de prébiotiques (ce sont des sucres sous forme d’oligosaccharides), qui jouent un rôle dans la croissance et la prolifération de la flore intestinale, et prévenant ainsi l’adhésion des microbes sur la paroi intestinale, ce lait a un fort apport en globules blancs de la mère, ce qui permettra au bébé de fabriquer ses anticorps pour se défendre contre les corps étrangers.

Après quelques semaines, vient la production du lait transitionnel, celui-ci va simplement augmenter en quantité de volume, vu que les besoins du bébé augmentent eux aussi, ce lait est produit par le sein pendant une période qui s’étend de 2 à 4 semaines.

Ensuite vient la période de production du lait mature, qui va durer jusqu’à la fin de la consommation du bébé. Ce lait est composé principalement d’eau, de glucide, de lipide, et de protéines, ces composants sont les résultats de filtration du sang de la maman, c’est pour cela que l’alimentation de la mère est importante lors de l’allaitement, de sa santé, mais aussi de son mode de vie.

Le lait maternel humain peut se conserver longtemps, et il est produit de 800 ml à 1 000 ml par 24 heures.

Comment perdre du poids pour une femme qui allaite ?

Il existe plusieurs techniques pour pouvoir perdre du poids tout en allaitant votre enfant, et en gardant toutes les bonnes qualités de ce lait maternel.

Il faut tout de même savoir que les régimes draconiens sont déconseillés, et même interdits en période d’allaitement, les régimes que les mamans peuvent faire seront donc d’éviter de manger les fritures, les confiseries (tout ce qui contient de sucre), et les boissons alcoolisées, ce genre de régime doit être pris en considération par toutes les mamans qui allaitent et non seulement celles qui voudraient maigrir, puisque ces aliments sont nocifs pour le bébé.

Favorisez alors les aliments comme les fruits, les légumes, les protéines, les oméga trois (retrouvés surtout dans les poissons frais), et une bonne hydratation. Ce régime alimentaire pourra être accompagné d’une activité sportive, telle que le vélo de biking, la course à pied, ou encore une ou deux séances de sport à la salle (ne pas forcer).

Sans oublier que la femme allaitante, devra manger pour deux personnes (elle et son bébé), elle aura alors besoin de plus de 1 400 calories par jour, afin de pouvoir produire du bon lait pour son bébé.

Laisser un commentaire